Мученичество ХХ века

Souvenirs de guerre : mis en joue par un pistolet de la Gestapo

Nikita Krivocheine, un fils d’émigrés russes, était encore un petit garçon lorsque les Allemands ont envahi la France. RT présente son projet spécial «Souvenirs de guerre» consacré au 70ème anniversaire de la Deuxième guerre mondiale. Les anciens combattants racontent les expériences qu’ils ont vécues pendant la guerre, du début. Igor Krivochéine, son père, a milité dans la Résistance en France, il fut arrêté en 1944 par la Gestapo, torturé et déporté à Dachau. Grâce à Dieu il a survécu.

Né à Paris en 1934 dans une famille de la noblesse ayant fui le communisme, Nikita Krivochéine, rejoint l’URSS en 1948 avec ses parents qui pensent retrouver une Russie apaisée. Son père est arrêté par le MGB en 1949 et condamné à 10 ans de Goulag. Nikita connaîtra aussi le Goulag en 1957 avant de pouvoir revenir en France en 1971. Il raconte cela dans un livre poignant «Des miradors à la liberté. Un Français-Russe toujours en résistance«, 2021, France, Life Éditions

Дизайн и разработка сайта — Studio Shweb
© Ксения Кривошеина, 2000–2021
Contact : delaroulede-marie@yahoo.com

Православное христианство.ru. Каталог православных ресурсов сети
интернет Мать Мария